top of page
Rechercher

Le contrôle technique moto

 Malgré les nombreuses protestations de la Fédération Française des Motards en Colère (FFMC), le ministre des Transports a annoncé que le contrôle technique deviendra obligatoire pour tous les deux-roues. Il est important de noter que l'Union européenne avait déjà imposé cette exigence en 2014, et cette décision a été confirmée par le Conseil d'État. La mise en place de cette mesure est prévue entre le 15 janvier et le 15 mars 2024, et elle concernera tous les types de deux-roues. La mise en œuvre se déroulera progressivement sur une période de 3 ans, avec un coût d'environ 50 euros par contrôle technique moto.


contrôle technique moto

Pourquoi cette réglementation a été introduite ?

L'annonce de cette nouvelle obligation a suscité des réactions diverses, comme on pouvait s'y attendre. De nombreuses associations de motards ont exprimé leur désaccord quant à la pertinence de cette mesure. Cependant, d'autres voient en cette régulation un moyen de renforcer la sécurité routière et de professionnaliser davantage le marché de l'occasion. De plus, cette réglementation vise à contribuer à la réduction des émissions polluantes.


Quels deux-roues sont concernés par ce nouveau contrôle technique ?

En France, la nouvelle réglementation s'appliquera à tous les deux-roues à partir de 50 cm³, ce qui inclut les scooters et les motos de 50 cm³. La mise en place progressive commencera par les véhicules immatriculés avant le 1er janvier 2017, qui devront effectuer leur contrôle avant le 31 décembre 2024. En 2025, ce sera au tour des véhicules immatriculés entre le 1er janvier 2017 et le 31 décembre 2019, et en 2026, ceux immatriculés entre le 1er janvier 2020 et le 31 décembre 2021. La périodicité des contrôles sera tous les 5 ans, puis tous les 3 ans. De plus, comme pour les voitures, un contrôle technique de moins de six mois sera requis pour la vente d'un véhicule d'occasion.


Roues d'une Moto

Quels éléments sont vérifiés pendant le contrôle technique ?

Le contrôle technique moto sera moins détaillé que celui des voitures, mais il se concentrera sur trois points essentiels : la sécurité, la pollution atmosphérique et sonore. Cela signifie que les éléments de sécurité tels que l'éclairage, le freinage, la direction et les suspensions seront vérifiés, de même que l'état général du véhicule, y compris le cadre, le réservoir, la selle, la béquille, etc. Les équipements obligatoires, les émissions polluantes et la pollution sonore seront également pris en compte.



Qui effectuera les contrôles des motos ? Les contrôles seront effectués par des centres agréés, à condition que leur personnel ait suivi une formation appropriée et que l'établissement dispose de l'équipement nécessaire. La date d'entrée en vigueur, fixée après la publication de l'arrêté d'application, vise à permettre la préparation nécessaire, y compris la formation des contrôleurs, l'homologation des équipements et logiciels, ainsi que le déploiement dans chaque centre.


technicien qui réfléchie


Contrôle technique et assurance moto : En ce qui concerne l'assurance moto, il est obligatoire de souscrire une assurance responsabilité civile. Même en l'absence de contrôle technique, le propriétaire du véhicule sera indemnisé en cas d'accident. Cependant, certaines assurances moto proposent des garanties complémentaires, comme la couverture en cas de bris de glace, d'incendie, de vol, de dommages tous accidents, etc. Ces garanties varient d'un assureur à l'autre, et la réalisation du contrôle technique peut devenir une condition obligatoire. En cas de non-respect de cette exigence et si vous êtes responsable d'un accident, les garanties de votre assurance (en dehors de la responsabilité civile) pourraient ne pas s'appliquer.

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page